Un territoire propice à la chasse :

Vous trouverez dans les photos qui suivent différents sites que fréquentent les orignaux, des miradors, sentiers, bûchés et grattés que l’on retrouve sur le territoire Faribault.   Ces quelques sites caractérisent les zones de chasse.

Forêt

La forêt du territoire Faribault se compose presque exclusivement de sapin entremêlé avec du bouleau.  A maturité en bonne partie, les boisés bien dégagés permettent une bonne circulation à l’orignal tout en offrant un abri (couvert forestier) indispensable et des lieux de mise bas.

Foret_10
Foret_20
Foret_30

Bûchés

La récolte de bois au Faribault est effectuée en tenant compte de l’aspect faunique.  Des coupes d’une superficie maximale de cinq hectares d’un seul tenant sont réparties sur le territoire.  Ces petits bûchés sont le principal « garde-manger » de l’orignal.  Il y retrouve sa nourriture préférée, repousse de feuillu et jeunes plants de sapin (régénération abondante).

Buche_20
Buche_30
Buche_40

Trous de chasse

Le territoire Faribault se compose d’un terrain très humide qui offre plusieurs sites (trous d’eau, vasières, marécages et champs de foin, petits étangs) propices à la fréquentation de l’orignal.  La plupart de ces sites sont dotés de miradors et sont salés au printemps et à l’automne..

Miradors

Construits en cèdre ils sont inspectés à chaque année et réparés au besoin pour une utilisation toujours sécuritaire.  Les miradors à la carabine sont à une hauteur de 12 pieds et ceux à l’arc à 6 pieds.  Ces miradors sont tous facilement accessibles par un chemin ou un sentier.

« Cornaillage », couchette et gratté

L‘orignal se couche dans l’herbe haute. Pour enlever le « velours » sur ses bois qui poussent, il frotte son panache aux arbres. Durant le rut, le mâle « marque » son territoire en grattant une parcelle de terrain et en l’imbibant de son urine « souille ».  En observant bien vous retrouverez plusieurs de ces couchettes, cornaillages et grattés sur le territoire.

Cornaillage_10
Couchette_10
Gratte_20

Sentiers

Le réseau routier du Faribault a été développé en fonction des coupes effectuées au cours des 20 dernières années.  A ce réseau routier s’ajoutent une multitude de « vieux chemins » maintenant devenus des sentiers dans lesquels circule l’orignal.

Sentier_10
Sentier_20

Paysages

Le territoire Faribault longe les monts Chic-Chocs sur une distance de plus de 13 kilomètres. Les deux principaux cours d’eau du territoire, le BrasSaumon et l’Échouement sont alimentés par cette chaîne de montagnes.